LOUIS VUITTON

L‘homme Vuitton continue son exploration du monde. Il dépose cette saison ses malles cabines en Afrique. L’Afrique, berceau de l’humanité et terre d’enfance de Kim Jones, le directeur artistique de la mode masculine de LOUIS VUITTON. Ce voyage permet d’explorer au début du show l’élégance d’un voyageur gentlemen en safari mais très vite l’Afrique prend le dessus sur ce style colonialiste trop sage. Le tartan tailoring prend des allures de carreaux Massaï, le mohair se zèbre et les chemises en soie se parent de motifs girafe, le cuir se tresse et se tisse comme des paniers. Les peaux exotiques sont très présentes, faisant le pont entre ces cultures. Et pour bousculer encore plus les lignes, Kim Jones ajoute une dose de Londres et de sa culture punk avec des impers en plastique transparent, des zips et des sangles.

LouisVuitton1

LouisVuitton2

LouisVuitton3

LouisVuitton4

LouisVuitton5

 

 

LES BENJAMINS

Les créateurs des pays de l’Est, en ce moment et dans ce milieu de la mode qui aime créer des tendances (en même temps c’est son job), sont les stars du moments. Il ne faut pas pour autant oublier la créativité et l’énergie qui se développe du côté du Bosphore. Istanbul, qui combine les cultures occidentales et orientales, est à la tête de cette richesse culturelle. En témoigne la créativité du label stambouliote LES BENJAMINS créé en 2011 par Bunyamin Aydin. Pour cette collection, LES BENJAMINS explore un nomadisme urbain pour habiller des nouvelles tribus mixant les racines touaregs au streetwear.

LesBenjamins1

LesBenjamins2

LesBenjamins3

LesBenjamins4

 

3.1 PHILLIP LIM

Cette saison, 3.1 PHILLIP LIM célèbre un homme au style insouciant et nonchalant. La silhouette est  généreuse, souple, les costumes prennent de l’ampleur comme des blouses, les ourlets sont justes coupés et roulés à la façon (fantasmée) d’un artiste dans son atelier. Ce romantisme très années 50 se modernise avec le denim et des pièces plus sportswear.

PhillipLim1

Phillim3

PhillipLim2

PhillipLim4

DRIES VAN NOTEN

Pour sa nouvelle collection masculine, le créateur DRIES VAN NOTEN s’est inspiré des décors du manoir de Kelmscott, la maison de campagne de William Morris. Les imprimés de tapisserie antique rencontrent le motif camouflage, dans un mix & match que maîtrise à la perfection le créateur belge, sur des silhouettes amples et fluides avec des pantalons évasés, des shorts larges et des tops oversize.

DVN2 DVN1

DNV3

DVN4

DVN5

DVN6

DVN7

DVN8

DVN9