MAISON MARGIELA

L‘Homme de la MAISON MARGIELA s’interroge sur la fragilité masculine et son rôle dans la société parfois violente d’aujourd’hui. Il ose assumer une douceur à contre courant de l’esprit sombre qui domine le monde et la mode. Les coutures de la doublure des costumes s’exposent et deviennent décoratives, comme une broderie. Les épaules de manteau gagnent en douceur en s’arrondissant. Des foulards et des chemises en soie sont illustrés par des scènes pastorales à l’effet immédiatement romantique. On est séduit par cette poésie mélancolique, parfois nostalgique puisque rare, mais résolument contemporaine.

Margiela1

Margiela2

Margiela3

Margiela4

Margieal5

Margiela6

Margiela7

22/4_HOMMES

La créatrice allemande Stéphanie Hahn avec sa marque 22/4_HOMMES joue avec les codes du vestiaire classique masculin en injectant aux costumes prince de galles, et aux autres basiques du tailoring, des éléments venant du sportswear. Efficace pour transgresser avec subtilité et élégance les règles du style masculin.

22-4-1

22-4-2

22-4-3

22-4-5

CERRUTI

Jason Basmajian pour sa deuxième collection à la tête de CERRUTI propose un vestiaire aux teintes pastels dans des silhouettes monochromes ou ton sur ton, tantôt à l’esprit riviera ou avec des accents militaires avec des pantalons cargo, parka et motif camouflage.

Cerruti1

Cerruti2Cerruti3

Cerruti4

 

GIVENCHY

Riccardo Tisci pour GIVENCHY a bousculé le calme du très bourgeois Lycée Janson de Sailly en lâchant dans la cours des mannequins résolument street. Les costumes ont des poches plaquées surdimensionnées à effet besace tandis que les parkas s’habillent d’un imprimé billets de banque en camouflage et les mailles se ferment avec des zips à la façon des vestes de survêtements.. Un bling bling street assumé et réussi grâce à la maitrise tailoring de la maison.

Givenchy1

Givenchy2

Givenchy3

Givenchy4

Givenchy5

Givenchy6

PAUL & JOE

Les imprimés floraux sont un classique (toujours maitrisés) de PAUL & JOE. Cette saison la créatrice Sophie Méchaly s’est inspiré de la série de photo “Flowers” de Robert Mappelthorpe. Plus discret que d’habitude, l’imprimé se décline sur des pardessus, blousons et chemises dans une palette de couleurs douces (roses, beige, navy…) parfois ponctués d’un noir et blanc plus rock.

Paul&Joe1

Paul&Joe2

Paul&Joe3

Paul&Joe4