Photographe: Jaïr Sfez
Modèle: Maxence @ Elite

Pièce délicate, voir même pour certains à bannir du vestiaire masculin, la chemise à jabot mérite pourtant si ce n’est notre attention, au moins des explications. Successeur de la fraise et remplacé par la cravate, le jabot est un ornement de dentelle ou de mousseline cousue des deux côtés de l’ouverture de la chemise. A la manière des oiseaux pourvus de cette poche au cou (à laquelle on doit le terme jabot), les hommes paradent en portant fièrement cette coquetterie. Pratiquement disparu à la fin 19ème siècle, il opère un retour étonnant avec les années 70 et le triomphe du kitsch incarné à merveille par le showman Liberace. Aujourd’hui, outre pour les uniformes de quelques professions notamment judiciaires, le jabot est plus difficile à assumer pour les non gothiques. On peut pourtant observer des tentatives de réhabilitation par certaines marques. Pour ceux qui veulent malgré tout tenter l’expérience, on conseille d’éviter de l’associer à un costume pastel pour éviter l’esprit vedette de music-hall sur le retour.

Blouson LOUIS VUITTON, 3700 €.
Chemise PAUL & JOE, 175 €.
Pantalon CERRUTI 1881, 1900 €.

www.cerruti.com

www.louisvuitton.com

www.paulandjoe.com