Alors que le béret profite d’un étonnant et réjouissant retour en grâce, on se doit de saluer LOUIS VUITTON et Kim Jones, son directeur artistique pour l’homme, qui a su depuis plusieurs années le proposer, le réinterpréter et le dépoussiérer. Si ce couvre-chef si français est aujourd’hui envisageable, voir même désirable, le mérite lui revient avant que d’autres créateurs et d’autres grandes marques de luxe lui emboîtent le pas cette saison.

 

www.louisvuitton.com